Chanson

Chanson
Le Père Girard a cinglé
Tout fin droit vers la gloire;
Ayant du même vent doublé
Le cap du purgatoire;
Malgré tempête et tourbillon
La faridondaine la faridondon
Il est au port du paradis biribi
A la façon de barbari mon ami.

Il est vraiment ou par hasard
Bien mort dans l'innocence ;
Il est au Ciel assis à part
Comme un saint d'importance
Et tous ceux qui l'imiteront
La faridondaine la faridondon
Ils seront placés comme lui biribi
A la façon de barbari mon ami.

De Gesvres a dit que pour ce saint
Sa foi ne serait vaine,
Qu'il va partir dans ce dessein
Pour y faire une neuvaine
Et qu'après pour le mirliton
La faridondaine la faridondon
Vertueux serait comme lui biribi
A la façon de barbari mon ami.

 

Numéro
$1876


Année
1731 / 1733 (Castries)

Sur l'air de ...
La faridondaine (Castries)

Description

3 x 8 dont refrain


Références

F.Fr.15133, p. 166-67 - BHVP, MS 542, p.167-68 - Mazarine Castries 3985, p.404 (premier couplet) - Lille BM, MS 69, p.283-84 - Stromates, I, 397 (couplet 1)

Mots Clefs
Jansénisme, Girard/Cadière post mortem