Sans titre

La punition n'est que pour le vulgaire
Et les petites gens.
Nous pourrions tous en sécurité mal faire,
Nous serons toujours blancs.
Si pour cela contre nous l'on s'irrite,
Nous sommes jésuites, nous,
Nous sommes jésuites.

Maîtres du roi et de sa conscience
Nous lui faisons la loi,
Et pour nous seuls le Pape se dispense
D'agir de bonne foi.
Mais la raison d'une telle conduite
C’est qu’il est jésuite, lui,
C’est qu’il est jésuite.

Aussi dit-on qu'il renonce aux miracles
Faits par la vérité,
Et qu'il ne croit comme de vrais oracles
Que Fleury l'entêté.
Il suit la règle à lui par nous prescrite,
Car il est jésuite, lui,
Car il est jésuite.

Dans cet esprit les justes remontrances
De tous ses parlements
Il rejette par pure obéissance
A nos commandements.
Que la nation n’en soit point interdite,
Car il est jésuite, lui,
Car il est jésuite.

Nous prétendons que devant notre Bulle
Genux flectus
Et c'est ainsi qu'on la veut trouver nulle
Non sic loquimus
Car nous, le Roi, son cardinal Fleury,
Nous sommes tous jésuites, nous,
Nous sommes tous jésuites.

Mais le bruit court que Paris se mutine
Contre tous nos projets
Et s'il l'osait d'une voix unanime
ferait notre procès.
Mous montrerons, si longtemps il persiste,
Que nous sommes jésuites, nous,
Que nous sommes jésuites.

Nous en ferons un sanglant sacrifice
Au tombeau de Pâris
Chaque sujet paiera pour le supplice
De son crime le prix,
Même le Roi, s'il changeait de conduite,
Car nous sommes jésuites, nous,
Nous sommes jésuites.

Ne sait-on pas que l'histoire tragique
Est pleine de nos faits ?
Nous exerçons un pouvoir tyrannique
Tel est comme il nous plaît
A notre nom que tout État frémisse,
Car nous sommes jésuites, nous,
Car nous sommes jésuites.

Si de Henri vous avez souvenance
Le fait en est certain
Nous n’avons craint ni lui ni son ministre
Et le fer dans le sein
Il l’a passé par nos soins le Cocyte
Comme étant jésuites, nous,
Comme étant jésuites.

 

Numéro
$1863


Année
1731 (Castries)

Sur l'air de ...
Formulaire (Castries)

Description

7 x 7 dont refrain

Notes

Suite du 1862, avec passage du singulier au collectif. Mais en fait, on peut considérer qu'il s'agit d'une seul texte, comme pour la version imprimée d'Arlequin esprit folet ou pour Besançon.


Références

 F.Fr.12675, p.8-11 - F.Fr.15137, p.4-7 - Stromates, I, 110-12 - BHVP, MS 548, p.9-10 - BHVP, MS 602, f°211v-213r - BHVP, MS 658, II, p.7-9 - Mazarine Castries 3985, p.79-83 - Lille BM, MS 69, p.184-87 - Besançon BM, MS 561, p.145-46 - Arlequin folet, comédie, 1732, p.70-71

Mots Clefs
Jansénisme, Girard/Cadière, jésuites malfaisants en toute impunité