Prohétie de Nostradamus

Prophétie de Nostradamus
Pour finir démêlé fatal
Trois oiseaux seront mis en cage
Et sera brûlé le plumage
De qui chantera le plus mal.
Chaque oiseau chantera ramage
Et sur ses concurrents et sur ses envieux.
Chacun crut avoir l’avantage.
Mais parmi tout ce grand tapage,
L’auriez-vous cru, Messieurs les curieux,
Un coq d’Inde chanta le mieux.

 

Numéro
$1962


Année
1731

Description

10 vers


Références

F.Fr.23859, f°45r - Turin, p.218

Mots Clefs
Jansénisme, Girard/Cadière, avant le jugement du parlement d'Aix, prophétie Nostradamus