Motifs de l'arrêt du 10 octobre 1731

Motifs de l’arrêt du 10 octobre 1731
Pourquoi juger que Girard soit coupable ?
S’il a failli, c’est un délit commun.
Mais quand serait délit abominable
Ce qu’il a fait, ce faisons un chacun.
Souvenons-nous que de la conscience [sic]
Quand à ses pieds déposions graves faits
D’un air bénin sans dure pénitence
Nous absolvait et renvoyait en paix.
Ordonnons donc que par reconnaissance
Il soit absous de ses iniquités.
C’est bien le moins qu’en pareille échéance
Nous le traitions comme il nous a traités.

 

Numéro
$2000


Année
1731

Description

12 vers


Références

F.Fr.23859, f°83r

Mots Clefs
Jansénisme, Girard/Cadière, après le jugement du parlement d'Aix