Prophétie

Prophétie
Quand poil crasseux, pieds nus et barbe sale
Mieux qu’Angélique embraseront Roland,
Tôt là verras avec surprise égale
Pourpre ternir et corbeau venir blanc.
Tant fort je plains colombe et le larmoie
Hélas pour fuir le corbeau carnassier
Tu vas bientôt être la triste proie
Du fin faucon et du triste épervier.
Quand pour orner son écu d’une crosse
Magistrat clerc fera crime de faux,
Tôt il pourra sur le flanc d’un carrosse
A son blason ajouter une faux.    

 

Numéro
$2009


Année
1731

Description

Dizain


Références

F.Fr.23859, f°91v - Turin, 261

Mots Clefs
Jansénisme, Girard/Cadière, après le jugement du parlement d'Aix, pastiche de prophétie