Sans titre

De l'amour de son dieu faire un affreux blasphème1
Enfoncer le poignard dans le sein de ses rois,
Renverser la morale et corrompre les lois,
Disciples d'Escobar, voilà votre système.

A la Chine, au Japon, méprisant l'anathème
Souffrir l'idolâtrie à côté de la croix,
Prêcher un Jésus-Christ pour étendre ses droits,
De vos vastes projets, c'est le ressort suprême.

Au sacré tribunal prêcher l'impureté
Du magistrat vengeur mépriser la puissance,
Même dans les tourments affecter l'innocence,

Ce sont là les martyrs de la Société.
Girard doit augmenter cet illustre volume :
Modernes Jouvencys, préparez votre plume2.

  • 1. affreux problème (M.)
  • 2. Le P. Joseph Jouvency, jésuite, a fait l'histoire de sa Société et a eu la témérité d'y faire paraître Guignard, son confrère, pendu pour l'assassinat de l'infâme Jean Châtel, pour un martyr de la vérité et un héros chrétien, et un imitateur de la charité de J.-C, demandant à Dieu le pardon de ses juges qu'il regardait comme d'injustes persécuteurs.

Numéro
$1629


Année
1731

Description

Sonnet


Références

F.Fr. 23859, f°2 - Arsenal 3128, f°217r -BHVP, MS 602, f°173r - Lille BM, MS 69, p.284-85 -  Lyon BM, Palais des Arts, MS 54, f°17-18

Mots Clefs
Jansénisme, Girard/Cadère, Jésuites, Escobar, Jouvency