Anagramme sur le Père Girard

Anagramme sur le Père Girard
Jean-Baptiste Girard
Ahi pater, ignis ardet
Va, Père, le feu est prêt.

 

Allez, mon père, le feu brûle

Ou

Partez, mon Père, le bûcher n’attend plus qu’après vous.

(BHVP, MS 602)

 

 

Numéro
$1627


Année
1731

Description

un vers latin


Références

Maurepas, F.Fr.12632, p.306 - F.Fr.15020, f°266r - F.Fr.12702, p.284 - F.Fr.15243, f°51r - F.Fr.23859, f°65v  - Arsenal 2938, f°80r - BHVP, MS 602, f°178r - Stromates, I, 94 - Lille BM, MS 69, p.192  - Lyon BM, Palais des Arts, MS 54, f°17 - Turin, 230

Mots Clefs
Jansénisme, Girard/Cadère, anagramme latin