Sur le concile d'Embrun

Sur le concile d’Embrun
Enfin Paris tranche le mot
De conciliabule.
Sur Embrun et sur le complot
Qu’on y fait pour la Bulle
Tencin a trouvé le secret
De faire à tous la nique
Mettant le concile au filet,
On le rend canonique.

Je crains fort que tout ce mouton
Ne gâte nos affaires1
De ce seul mets viennent, dit-on,
Gens très peu débonnaires.
Dans ma frayeur pour un moment
L’habit saint me rassure,
Mais de Guillot dernièrement
Je lisais l’aventure.

Admirez donc des bons prélats
Les jeûnes hypocrites,
Devenus bien gros et bien gras,
Ils font les chattemites
Mieux leur valait croquer dindons
Et trinquer à plein verre
Qu’à travers leur dévotion
Egorger leur confrère.

Que sert le bénédicité
Qui précède leur table,
Quand dans leur cœur est arrêté
Un conseil détestable ?
Ce saint jugé les jugera,
Cabale sanguinaire,
Le Ciel de tout le vengera.

  • 1. M. l’archevêque d’Embrun, après leur avoir fait grande chère, les a réduits dès que le concile a commencé aux mets simples et au mouton.

Numéro
$5125


Année
1727 octobre

Sur l'air de ...
Joconde

Description

4 x 8


Références

Arsenal 2937, f°428r-428v

Mots Clefs
Jansénisme, concile d'Embrun, Tencin, Soanen