Sur Clément XIV

Sur Clément XIV
C’est en vain que Nicole, Arnauld et Saint-Cyran
De leur Jansénius exaltent la doctrine ;
De mon Dieu, de mon père ils ne font qu’un tyran,
Qui des pauvres mortels médita la ruine.
Sur mille, il n’en prend qu’un qu’il tire du néant,
Au bonheur éternel son choix le prédestine,
Et le reste est plongé dans un feu dévorant.
Sont-ce là les effets de la bonté divine ?
La haine d’un parti désormais expirant
Des durs janséniens avait grossi la liste.
Mais si de Loyola l’ordre est enseveli1,
Avec lui s’est perdu le nom de moliniste ;
Je rends grâce à Ganganelli ;
Nous n’aurons plus de jansénistes.

  • 1. C’est au mois de juillet 1773 qu’un bref de Clément XIV supprima définitivement la société de Jésus. (R)

Numéro
$1340


Année
1773

Auteur
La Condamine (Poésies satyriques)

Description

14 vers


Références

Raunié, VIII,292-93 - Poésies satyriques, p109

Mots Clefs
Jansénisme, Clément XIV, extinction prévisible des jansénistes.