Sans titre

On envoie à la Mecque1
Messieurs du parlement2,
Et Monsieur l’archevêque
Chez la putain Moisan3.
L’un foutera le camp,
Et l’autre la Moisan,
Cela ne durera pas longtemps4.

  • 1. Vers sur l'affaire du Parlement et de l'archevêque de Paris à l'occasion de l'administration de l'hôpital général (Arsenal 2964)
  • 2. On faisait répandre le bruit d’un exil du Parlement et l’on chantait sur l’air " Chantons Laetamini " (Moysan)
  • 3. la veuve Moisan (Mazarine Castries)
  • 4. Ça ndurra pas longtemps (Mazarine Castries)

Numéro
$2900


Année
1751

Sur l'air de ...
Laetamini

Description

7 vers

Notes

La veuve Moissan avait été faite supérieure de l’Hôpital par M. l’archevêque et il voulait l’y maintenir ; voilà, dit-on, la cause de tout le trouble entre le Roi et le Parlement (Mazarine Castries)


Références

Clairambault, F.Fr.12720, p.363 - F.Fr.10478, f°669r et 672r - F.Fr.15155, p.104 - Arsenal 2964, f°89v - BHVP, MS 661, f°143v - Mazarine Castries 3989, p401 - Henri Legier Desgranges, Madame de Moysan…, cité p.365

Mots Clefs
Jansénisme, Christophe de Beaumont Mme de Moysan, höpital général