La Colère de Bissy

 

La colère de Bissy
Le cardinal ultramontain
Se vantait dans la France,
Qu'au moins l'ordre bénédictin1
Garderait le silence,
Que sur la Constitution,
La faridondaine, la faridondon,
Chacun écouterait ses avis, biribi,
A la façon de Barbari, mon ami.

Mais quand on lui eut annoncé
Que dans son abbaye2,
Ses moines avaient appelé,
Il dit avec furie:
Quoi donc ! dans ma propre maison,

On me respecte donc ainsi ?

 

Appelants, allez loin d’ici,
Autrement à l’office,
Vous ne verrez plus de Bissy
La robe d’écrevisse,
Votre excommunication,
La faridondaine, la faridondon,
Le fera fuir à Germigny3, biribi,
A la façon de Barbari, mon ami.

  • 1. Les bénédictins de la congrégation de Saint‑Maur, établis à l’abbaye de Saint‑Germain‑des‑Prés. On sait que les bénédictins furent aux derniers siècles la gloire de l’érudition française. (R)
  • 2. Le cardinal de Bissy avait succédé en 1714 au cardinal d’Estrées en qualité d’abbé de Saint-Germain-des-Prés. (R)
  • 3. Germigny‑l’Évêque (département de Seine‑et‑Marne), près de Meaux, était un des lieux de résidence de Bissy, quand il séjournait dans son évêché. (R)

Numéro
$0320


Année
1718

Sur l'air de ...
Biribi

Description

3 x 8 dont refrain


Références

Raunié, III,99-100 - Clairambault, F.Fr.12697, p.89-90

Mots Clefs
Jansénisme, cardinal de Bissy, colère, Saint-Germain-des-Prés