Les prouesses de l’archevêque de Tours

Les prouesses de l’archevêque de Tours1
De l’archevêque Camilly2
Admirez les prouesses.
Jamais son coup il n’a failli
Par des tours de souplesse.
Signez, mes frères, a-t-il dit,
Signez le formulaire ;
C’est le préalable prescrit
Pour la seconde affaire3.

S’il ne fallait qu’à vos genoux
Me prosterner, mes frères,
Disait-il d’ailleurs d’un ton doux,
Certains cas nécessaires
Doivent pour le bien de la paix,
Dont si grands sont les charmes,
M’engager à ce que je fais :
Voyez couler mes larmes.

Quelle gloire à Marmoutier
Dans cette conjoncture,
Qu’on puisse hautement publier,
Comme je l’en conjure,
Quelle que soit l’acceptation
De ce que Bulle on nomme,
Qu’il rend toute soumission
A ce qui vient de Rome !

Mais dites-nous, zélé prélat,
Comment en conscience,
Pouvez-vous avec tant d’éclat,
D’empressement, d’instance,
Menacer de destituer ;
De flétrir et d’exclure
Ceux dont on ne peut que louer
Les mœurs et la foi pure4 ?

Doit-on dominer sur les cœurs
Par ruses et finesses ?
Employer tantôt les terreurs,
Et tantôt les caresses ?
S’agissant de la vérité,
Qu’on aime toute nue,
Fautil à la simplicité
Mêler quelque autre vue ?

  • 1. Sur les mouvements que s’est donnés Mgr l’archevêque de Tours au chapitre des Bénédictins tenu à Marmoutier au mois de mai 1723. (Clairambault)
  • 2. François Blouet de Camilly, évêque de Toul, fut transféré en 1721 à l’archevêché de Tours. Il y mourut en 1724. (R)
  • 3. « Le chapitre fut ouvert le mardi 11 mai. Mgr l’archevêque de Tours se borna à ordonner l’exclusion de toutes charges pour les sur‑appelants de la signature du Formulaire. Cet ordre fut exécuté sans aucune contradiction. Il leur demanda ensuite de recevoir la Déclaration du roi du 4 août 1720… Il dit ensuite qu’il n’avait point d’ordre de faire recevoir la Constitution Unigenitus mais d’y exhorter, ce qu’il fit assez vivement. Chacun garda un profond silence, et personne ne parla en faveur de la bulle, quoique dans le nombre des capitulants il y eût des religieux fort constitutionnaires mais qui eurent la pruderie de ne point se séparer de leurs frères. » (Journal de l’abbé Dorsanne.) (R)
  • 4. Parmi les définiteurs nommés par le chapitre trois étaient des opposants à la bulle. L’archevêque leur fit ôter, par lettre de cachet, toute voix active et passive dans les délibérations. (R)

Numéro
$0512


Année
1723

Sur l'air de ...
Joconde

Description

5 x 8


Références

Raunié, IV,175-77 - Clairambault, F.Fr.12699, p.3-4 - Maurepas, F.Fr.1231, p.63-64

Mots Clefs
Jansénisme, Camilly, archevêque de Tours