Brevet pour Mme de Ch***

Brevet pour Mme Ch***

Vu le grand nombre d’aspirants

De tout sexe et de tout rang

À la milice girardine,

Nous, par permission divine

Général dudit Régiment,

De notre conseil tout-puissant,

Pour empêcher qu’aucun désordre

N’en trouble le repos et l’ordre,

Le divisons dès maintenant,

Et prétendons que Montauban

En qualité de patriarche

Conduise d’un côté la marche ;

Pour commander au second rang,

Voulant agir conformément

À notre ancien us et rubrique

Qui veut que le plus frénétique

Soit dispensateur de nos lois.

De la Ch*** nous faisons choix.

À cause par bulle expresse

Lui concédons titre d’abbesse

Et lui donnons ample pouvoir

De visiter et recevoir

Du sexe toute la séquelle

Comme elle aimant la fricatelle ;

Faisons sa sergente-major

Ma*** son garde-corps,

La Pe*** son enpesade [?],

Son colporteur l’abbé de Sa***

Et comme encore on nous a dit

Que de Girard l’affreux décri

Lui causa grande maladie

Qu’on assure être la folie ;

Qu’elle croit Girard innocent,

Ce qui va contre le bon sens,

Voulons que cet apothicaire

Lui donne à sa mode un clystère

Pour lui remettre les esprits

Et lui rendre le goût des U***.

Numéro
$4575


Année
1732


Références

Turin, p.214-15

Mots Clefs
Jansénisme, Calotte, Brevet pour Mme Ch***, Girard / Cadière