Sur l’évêque de Mirepoix

Sur l’évêque de Mirepoix1
Boyer, voyant chez Belzebuth
Clément, le grand-prêtre de Rome :
Que vois-je ! dit-il, ce saint homme,
De Jesus-Christ le substitut ;
Tais-toi, répondit à l’instant
L’auteur du maudit opuscule,
Tu viens redoubler mon tourment,
C’est pour ce décret que je brûle.

  • 1. — « Le 20 août mourut le théatin Boyer, évêque de Mirepoix, qui avait la feuille des bénéfices, laquelle a été donnée au cardinal de la Rochefoucauld, homme aussi respectable que son prédécesseur l’était peu. Le Mirepoix a été pendant toute sa vie la chouette des honnêtes gens ecclésiastiques, qui ne voulaient pas être cagots ou hypocrites. Il n’a donné de bénéfices qu’à ces espèces-là, à des fanatiques, à des ignorants, à des sots. » (Journal historique de Collé.) (R)

Numéro
$1146


Année
1755

Description

Huitain

Notes

Forme dans F.Fr.10479, le premier couplet de $4734.


Références

Raunié, VII,258-59 -Clairambault, F.Fr.12721, p.59 - NAF.9184, p.436 -  Arsenal 4844, f° 259r

Mots Clefs
Jansénisme, Boyer, évêque de Mirepoix accueilli aux enfers par le pape Clément XI