Sans titre

Colin, dis-moi que vient faire
L’ambassadeur du sultan1 ?
C’est de la part du Saint Père,
Pour nous prêcher l’Alcoran.
Ah, parbleu, Colin, tu railles,
Comment fera-t-il ? – comment ?
Couet2 lui répond de Noailles,
Et Menguy3 du Parlement.

  • 1. Dans le temps de l’ambassadeur de Turquie, que le Parlement enregistra la Constitution. Le Régent l’avait déjà condamné à s’en aller à Blois, mais l’enregistrement fut cause de son retour. (M.)
  • 2. L(abbé Couet, grand vicaire du Cardinal et qui le gouverne (BHVP).
  • 3. L'abbbé de Mainguy, conseiller clerc de la Grand-chambre et fort accrédité dans sa compagnie (BHVP)

Numéro
$1707


Année
1715 (BHVP, MS 639) 1720 (Castries)

Sur l'air de ...
Ton humeur est, Catherine, plus aigre qu’un citron (Castries)

Description

Huitain


Références

F.Fr.12673, p.397-98 - F.Fr.15131, p.355 - F.Fr.15143, p.41 - Mazarine 2164, p.28 - Arsenal 2930, p.385-86 - Arsenal 3115, f°219r - Mazarine MS 2166, p.134 - Mazarine Castries 3983, p.286 - BHVP, MS 639, p.44-45 - BHVP, MS 547, (non numéroté) - BHVP, MS 659, p.177 - Lyon BM, MS 1552, p.409-10 - Toulouse BM, MS 855, f°177v-178r - Marais, I, 286

Mots Clefs
Jansénisme, ambassadeur turc venu prêcher l'Alcoran, Couet, Mainguy