Sans titre

Le roi pour plaire à Fleury1,
Toujours plein de zèle,
Vient d’exiler de Paris
Un sujet fidèle.
Que de femmes vont pleurer !
Que de filles vont crier :
Rendez-moi Pucelle, ô gué,
Rendez-moi Pucelle !

Toutes les filles de Paris,
Qui, pleines de zèle,
Vont dire au bon roi Louis :
Rendez-nous Pucelle.
Vous avez les yeux si doux,
Ne dites plus, taisez-vous ;
Rendez-nous Pucelle, ô gué,
Rendez-nous Pucelle !

Le roi qui entend ces cris,
Fort peu s’en étonne,
Et pour consoler Paris,
Aussitôt entonne :
S’il n’y avait point d’abbé,
Bien plus longtemps vous seriez
Mesdames, pucelles, ô gué,
Mesdames, pucelles !

Tout le monde est bien surpris
De cette nouvelle.
Le Parlement de Paris
N’a plus de Pucelle.
Chacun va de tous côtés
Voir où il pourra trouver
La bonne aventure, ô gué,
La bonne aventure2.

  • 1. - Exil de trois conseillers au Parlement (Arsenal 3136)
  • 2. Il est dit dans les Mémoires de Richelieu que Maurepas composa cette chanson à l’instigation du cardinal Fleury, pour amuser les Parisiens et rendre ridicule un Parlementaire victime de son courage et de son patriotisme. (R)

Numéro
$0764


Année
1732

Sur l'air de ...
La bonne aventure, ô gué

Description

3 huitains

Notes

Version complètement différente en $1726. Il s’agit vraisemblablement d’une seule et même chanson sur laquelle on a pu broder de nouveaux couplets.


Références

Raunié, VI,9-10 - Clairambault, F.Fr.12704, p.167-68 - Maurepas, F.Fr.12633, p.99-100 (manque le 3ème couplet) - F. Fr.10476, f°70v (incomplet) - F.Fr.12675, p.13-14 - F.Fr.15133, p. 115 (couplet 1) - F.Fr.15137, p.9 - Arsenal 2938, f°90r (premier couplet) Arsenal 2391, f°226v-227r - Arsenal 2934, p.14-15 - Arsenal 2962, p.536-37 - Arsenal 3116, f°142 (premier couplet) - BHVP, MS 542, p.151-52 - BHVP, MS 658, II, p.11-12 - Mazarine, MS 2164, p.377 - Barbier II, 279 (premier couplet)

Mots Clefs
Jansénisme, abbé Pucelle, filles de Paris