Sans titre

Pour Saint-Médard j'avons parti1
Par plaisir
Attirés par ces biaux récits
Tout de travers
Qui font raisonner tout Paris
A l'envers.

Que de michés, que d'ébahis
Par plaisir
Qui sont trouvés des gens surpris
Tout de travers
Par certains malades guéris
A l'envers.

Vers le ciel ils poussions des cris
Par plaisir
Croyant par là dans leur esprit
Tout de travers
Canoniser leur saint Pâris
A l'envers.

Il est vrai, leur avons-nous dit,
Par plaisir,
L'homme dont vous parlez ici
Tout de travers
Est un de ces élus choisis
A l'envers.

Parlez-en mieux, ont-ils repris,
Par plaisir
Car dans les cieux il est assis
Tout de travers
Le premier a pris Jésus-Christ
A l'envers.

Exprès là-haut l'avons-nous mis
Par plaisir
Rien ne dresse mieux un parti
Tout de travers
Comme un saint dans le paradis
A l'envers.

Quel sont les vôtres près de lui
Par plaisir
Nou estimons mieux celui-ci
Tout de travers
Que votre Église et son esprit
A l'envers.

Quand les malades de Paris
Par plaisir
A son tombeau prient le Christ
Tout de travers
Sur eux descend le Saint-Esprit
A l'envers.

Après des travaux infinis
Par plaisir
Au ciel a monté son esprit
Tout de travers
Satan des autres s'est saisi
A l'envers.

Le Seigneur nous a donc surpris
Par plaisir
Quand il a dit qu'aucuns esprits
Tout de travers
Ne le pourraient réduire ainsi
A l'envers.

Nous avons les clés, Dieu merci,
Par Plaisir,
Jésus ne les a point remis
Tout de travers.
Jamais Pierre ne s'en servit
A l'envers.

Mais pour entrer en paradis
Par plaisir,
Vous n'avez tous que des outils
Tout de travers
Qui honorent vos beaux esprits
A l'envers.

Quel est donc votre saint Pâris
Par plaisir
Un saint par vous ainsi bâti
Tout de travers
N'imposera qu'à des esprits
A l'envers.

Contre la Bulle avec mépris
Par plaisir
On sait assez qu'il s'est inscrit
Tout de travers
En jugeant de ce saint écrit
A l'envers.

Il méprise l'Eglise aussi
Par plaisir,
Disant qu'elle y aurait souscrit
Tout de travers
Ce grand saint en parlait ainsi
A l'envers.

Notre route avons poursuivi
Par plaisir
Avec des gens de ce parti
Tout de travers
Qui voudraient mettre tout Paris
A l'envers.

Tartufes habilement confits
Par plaisir
Par des saints appelants conduits
Tout de travers
Imposaient aux sots ébahis
A l'envers.

Beaucoup de crédules esprits
Par plaisir
De leurs vains rébus étourdis
Tout de travers
A tout hasard suivaient ceux-ci
A l'envers.

D'autres voyant trotter ceux-ci
Par plaisir,
S'y joignaient et trottaient aussi
Tout de travers
Et tous allaient trottant ainsi
A l'envers.

D'huguenots ils étaient suivis
Par plaisir
Car tous ces gens-là sont unis
Tout de travers
Pour mettre l'Église aujourd'hui
A l'envers.

Venez, vous hérétiques proscrits
Par plaisir
S'écriaient ceux de Saint-Merry
Tout de travers
Rome et Romain vont être pris
A l'envers.

Nous faisons un saint aujourd'hui
Par plaisir
Il nous le faut quoique bâti
Tout de travers
Pour que Rome et Romains soient pris
A l'envers.

Miracle fera celui-ci
Par plaisir
Pour ceux qui seront du parti
Tout de travers
Pour que Rome et Romains soient pris
A l'envers.

Ils seront faits sur gens instruits
Par plaisir
Très capables par leur babil
Tout de travers
De mettre les meilleurs esprits
A l'envers.

Aux michés les mieux endormis
Par plaisir
Nous leur délivrerons gratis,
Tout de travers
Grâce efficace à saint Pâris
A l'envers.

A Saint-Médard, c'était bien pis
Par plaisir
Ils faisaient un charivari
Tout de travers
Comme ruches qu'on aurait mis
A l'envers.

Crève que fut monsieur Pâris
Par plaisir
Son ménage l'on départit
Tout de travers
A des marchands exprès choisis
A l'envers.

Voulez-vous du bois de son lit
Par plaisir
Disaient les usuriers maudits
Tout de travers
En allumette il est ici
A l'envers.

Or des effets de ce proscrit
Par plaisir,
Fripiers se trouvaient là garnis
Tout de travers
Vendant ses haillons comme juif
A l'envers.

Ainsi qu'aux halles de Paris
Par plaisir
Chacun se voyait assis
Tout de travers
pour acheter joyaux bénis
A l'envers.

Messieurs, la pantoufle est ici
Par plaisir
Aveugle elle a soudain guéri
Tout de travers
Dès que sur ses yeux il l'a mis
A l'envers.

Et par un miracle inouï
Par plaisir
Cet homme a toujours vu depuis
Tout de travers
Pareille relique est sans prix
A l'envers.

Approchez, voilà son surplis
Par plaisir
Qui ferait revenir l'esprit
Tout de travers
D'un corps qu'en terre on aurait mis
A l'envers.

Pourquoi donc, leur avons-nous dit,
Par plaisir,
Que Bayeux le croyant ainsi
Tout de travers
Affublé qu'il en fut, partit,
A l'envers2.

Qui veut sa vie, la voici,
Par plaisir,
Voilà la route qu'il a pris
Tout de travers
Pour paraître devant le Christ
A l'envers.

Pendant trois ans Pâques ne fit
Par plaisir,
Mais il prêchait l'homme béni
Tout de travers
Pour humilier son esprit
A l'envers.

Prenez, nous a dit celui-ci,
Par plaisir,
Prenez le bienheureux Pâris
Tout de travers
Miracle seul il fait ici
A l'envers.

Prendre ce saint j'ons répartis
Par plaisir
Et pour le prendre, où diable est-il
Tout de travers
En le prenant je serions pris
A l'envers.

  • 1. Cette chanson paraît avoir été faite par le savetier Nuclet en reconnaissance des 200 livres de pension, tant elle est obscure et mal faite, mais tout est bon dans la bouche d’un tel sujet. (Castries)
  • 2. L'évêque de Bayeux ayant beaucoup de foi aux miracles de M. Pâris mit sur son corps, étant malade, le surplis de ce diacre et mourut peu de temps après.

Numéro
$1760


Année
1731 (Castries) / 1734

Sur l'air de ...
Revenant de Saint-Denis (Castries)

Description

38 x 6 dont refrain


Références

F.Fr.12674, p.391-06 -F.Fr.15133, p. 274-77 - Arsenal 2932, f°44r-54r - Arsenal 3116, f°181r-184r -BHVP, MS 542, p.260-70 - BHVP, MS 548, p.114-27 - BHVP, MS 658, p.236-45 - Mazarine MS 2166, p.362-72 -  Mazarine Castries 3985, p.147-59 - Lyon BM, MS 1553, p. 242-60

Mots Clefs
Jansénisme, évocation ironique des miracles de Saint-Médard et de l'action de saint Pâris