Sans titre

Roi débonnaire,

Louis le bien-aimé,

Qu’allez-vous faire ?

Vous voilà désoeuvré.

Un billet doux

A qui vous est si chère

Mettant fin à votre misère

Vous rend Châteauroux.

 

Roi débonnaire,

Et plus tôt que plus tard

A la bergère,

Billet de votre part

Vous la rendra

Plus charmante et plus belle,

Et vous reverrez la donzelle

Quand il vous plaira.

 

Roi débonnaire,

Les discours de Soissons,

Son air austère

Ne sont plus de saisons.

Votre santé

A tout est préférable.

Reprenez vite votre aimable

Et votre qualité.

 

Roi débonnaire,

Si vous êtes honteux 

De satisfaire

Vos désirs amoureux,

Tencin sera

Un bon apologiste,

Et cet excellent casuiste

Vous justifiera.

Numéro
$6667


Année
1744

Sur l'air de ...
Prenez un amant, Bergerette

Description

4 x 8


Références

Mazarine Castries 3989, p.30-31

Mots Clefs
Intrigues autour de la maladie du roi à Metz