Sans titre

La nymphe Barbarina1

S’en va quitter l’Opéra

Car la danse du loup,

La queue entre les deux jambes,

Car la danse du loup

Sera bien plus de son goût.

Notre prince de Conti

Lui fait un meilleur parti.

Cent louis chaque fois

Que ce Prince la biscotte,

Cent louis chaque fois

Et mille francs tous les mois.

Quand d’argent il manquera,

Hé bien, il en promettra.

N’est-il pas coutumier

D’en promettre à cent mille autres,

N’est-il pas coutumier

D’en promettre au créancier ?

  • 1. Louis de Bourbon, prince de Conti, né le 13 mars 1717, était devenu amoureux de la Demoiselle Barbarina, Italienne et danseuse à l’Opéra depuis trois mois au plus. On prétend que sans cette excellente danseuse l’opéra de Rameau intitulé Dardanus serait tombé dès les premières représentations. (Castries)

Numéro
$6102


Année
1740

Sur l'air de ...
Traquenard

Description

3 x 6


Références

Mazarine Castries 3987, p.222-23

Mots Clefs
Intrigue amoureuse du prince de Conti et de la Barbarina, danseuse italienne