Ines de Castro sur le mirliton

Inès de Castro
Sur le mirliton

Acte I,

scène I
Le Roi, la Reine, Inès

Le Roi
Reine, je tiens ma promesse,
Et l'Infant doit en ce jour
En épousant la princesse
Lui donner tout son amour, et son mirliton

La Reine
Seigneur, j'ai sujet de craindre
Pour vous mille déplaisirs.
L'Infant a beau se contraindre.
Son cœur a d'autres désirs, et son mirliton.

Le Roi
Quelle funeste nouvelle !
Que vous me causez d'horreur !
Mais mon fils n'est point rebelle
Je connais bien mieux son cœur, et son mirliton

Scène II
Le Roi, l'Infante
Le Roi
De l'Infant, daignez, princesse,
Faire en ce jour le bonheur.
Donnez-lui votre tendresse
Et répondez à l'ardeur, de son mirliton.

L'Infante
Seigneur, souffrez qu'on diffère
Cet hymen pour quelque temps.
Si le prince m'a su plaire
Je n'en ai pu faire autant, à son mirliton.

Ha, que je serais à plaindre
Et quel serait mon destin
Car je vous avoue sans feindre
Je compte pour rien sa main, sans son mirliton.

Le Roi
Ah ! que cet aveu me touche.
Nee crains rien, mon cher enfant,
L'Infant n'est pas si farouche,
Je connais bien son penchant, et son mirliton.

Scène III
Le Roi, Dom Pèdre
Le Roi
Mon royaume et la Castille
Vont être unis pour jamais.
Constance devient ma fille
Et l'on devra cette paix, à son mirliton.

Dom Pèdre
Je ne puis trahir, mon père,
Les sentiments de mon cœur.
Constance ne peut me plaire
J'ai une secrète horreur, pour son mirliton.

Le Roi
Hé ! quoi, jeune téméraire
Que deviendront nos traités ?
Crois-tu comme le vulgaire
Que tu pourras disposer, de ton mirliton ?

Dom Pèdre
Daignez ne me pas contraindre…

Le Roi
Sans réplique, obéis.

Dom Pèdre
Avec moi, je ne puis feindre
Hélas, seigneur, je ne puis, ni mon mirliton.

Scène IV
Le Roi, la Reine, Dom Pèdre, Inès
Le Roi
Ha ! que je suis en colère,
Madame, contre l'Infant.
Le refus qu'il vient de faire
Fait qu'il a apparemment, mauvais mirliton.

La Reine
Seigneur, je sais le contraire.
Car l'objet que voilà [montrant Inès]
Tous les jours sur la gouttière
Il lui porte sans éclat, son beau mirliton.

Inès
Seigneur, le pourriez-vous croire ?

Dom Pèdre
Non, ne désavouez rien.
[au Roi] De l'aimer, je fais ma gloire
et ne connais d'autre bien, que son mirliton.

Le Roi
Reine, je vous le confie.
Envers feu votre grand-père
Je m'acquitte par ce don.
Mais si vous voulez me plaire,
Donnez sans nulle façon, votre mirliton.

Inès
Si vous voulez reconnaître
Les soins de votre tuteur,
Seigneur, laissez mon cœur maître
De me choisir un vainqueur, pour mon mirliton.

Le Roi
Je vois quelle est votre audace
Et je connais vos projets.
Mais n'espérez plus de grâce.
Muré sera pour jamais, votre mirliton.

Avant sa mort ton grand-père
Dicta cette sage loi
Que murer il faudra faire
Celle qui du fils du Roi prendra, le mirliton.

[p. 90 manque]

La Reine
Je vous en réponds, seigneur.

Dom Pèdre
Ah que je crains pour sa vie !
Que je ressens de frayeur, pour son mirliton !

Acte II
Scène I
Le Roi, Inès
Le Roi
Inès, malgré ma colère
Vous pouvez tout réparer
Feu Monsieur votre grand-père
M'apprit l'art de commander, à tous mirlitons.

À Rodrigue je vous donne.
Il est mon proche parent.
Il aime votre personne
Et demande incessamment, votre mirliton.

Scène II
Le Roi, la Reine, Inès
La Reine
Seigneur, allez-vous défendre.
Le prince est là-bas en rut ;
Il veut occire et pourfendre
Tout pour parvenir au but, de son mirliton [montrant Inès

Scène III
Dom Pèdre, Inès
Dom Pèdre, l'épée à la main
Enfin j'ai fendu la presse.
Ma chère Inès, suivez-moi.

Inès
N'attends pas cette faiblesse
De qui t'a donné sa foi, et son mirliton.

Non, tu n'es plus qu'un rebelle,
Ton crime éclaire le mien.
Que je serais criminelle
Si je suivais un vaurien, pour son mirliton.

Scène IV
Dom Pèdre, l'Infante, Inès
L'Infante à Dom Pèdre
La populace est tranquille,
Votre père vient en ces lieux.
Prince, cherchez un asile
Pour dérober à ses yeux, votre mirliton.

Dom Pèdre
Que vous êtes magnanime !

L'Infante
Prince, je fais mon devoir.
J'aurai du moins votre estime
Si je ne peux avoir, votre mirliton.

Scène V
Le Roi l'Infante, La Reine, Dom Pèdre, Inès
Le Roi
Rengaîne ton allumelle,
Ou, traître, vient m'en percer.

Dom Pèdre
Contre l'amour paternel
Je ne dois pas balancer, pour mon mirliton.

Je connais votre justice
Je dois tout craindre pour moi.
Mais Inès n'est point complice
Il ne faut punir, grand roi, que mon mirliton.

Le Roi
Dans sa chambre qu'on le mène.
Gardes, avertissez les grands.
Il faut que dans ce jour même
Je fasse le jugement, de son mirliton.

Acte III
Scène I
Le Roi
Je vais donc punir ce traître.
Mais l'est-il ? Non, par ma foi,
Et mes yeux ont pu connaître
Qu'il aime bien fort son roi, et son mirliton.

Scène II
Le Roi, Dom Pèdre
Le Roi
Je ne saurais me résoudre
Dom Pèdre, à vous condamner.
Je puis encore vous absoudre,
Mais à l'Infante il faut donner, votre mirliton.

Dom Pèdre
Non, la peine la plus dure
Jamais ne m'effrayera
Et la seule Inès, j'en jure,
À jamais disposera, de mon mirliton.

Le Roi
Sortez donc de ma présence
Et vous, faites entrer les grands.
Déclarerai-je la sentence,
Coupera-t-on à l'Infant, le beau mirliton ?

Scène III
Le Roi, Rodrigue, Henrique
Le Roi
Ce fils que par des neuvaines
J'avais obtenu des dieux,
Ne fut qu'un don de leur haine
Puisqu'il doit perdre à mes yeux, son beau mirliton.

Vous connaissez tous ses crimes.
Ordonnez donc de son sort,
Mais méritez mon estime
En traitant de turc à maure, son beau mirliton.

Rodrigue
L'Infant aime ma maîtresse,
Mais je n'en suis point jaloux
Je la cède, et qu'on lui laisse
Et pour l'État et pour vous, son beau mirliton.

Henrique
Seigneur, ce reste de vie
Je le dois à votre enfant
Mais l'amour de la patrie
L'emporte en moi justement, sur son mirliton.

Le Roi
De vous autres la tristesse
M'apprend quels sont les avis
Sortez vite et qu'on me laisse
Je condamne de mon fils, le beau mirliton.


Acte IV
Le Roi, la Reine, l'Infante
L'Infante
Quelle funeste nouvelle.
Quoi, vous condamnez l'Infant !

La Reine
Seigneur, votre fils rebelle
Mérite le châtiment, de son mirliton.

Le Roi
Ce n'est point à vous, Madame,
De penser que j'ai raison.
Quelle perte, je fis, ma femme,
Par ce malheureux garçon, et son mirliton.

Scène V
L'Infante, Inès
L'Infante
Si votre amour vous éclaire
Enseignez-moi le moyen
De tirer l'Infant d'affaire
Car c'est notre commun bien, que son mirliton.

Inès
Obtenez du Roi, Madame,
Que je le voie un instant.
Je servirai votre flamme
Et peut-être en même temps, votre mirliton.

Scène VI
Le Roi, Inès
Inès
Votre fils n'est point rebelle.
Seigneur, il est mon époux.

Le Roi
Penses-tu, péronnelle,
Fléchir par là mon courroux, et mon mirliton.

Je punirai son audace
Ainsi qu'ordonne la loi.

Inès
À l'Infant elle fait grâce
Et ne condamne que moi, que le mirliton.

Le Roi
Non, non, rien de ma colère
Ne peut retarder l'effet.

Inès
Joignez cet enfant au père
En leur faisant couper net…

Le Roi
Hélas, je tombe en faiblesse

Inès
Seigneur, laissez-vous toucher
De votre fils les prouesses
Ne pourront-elles sauver, le beau mirliton ?

Le Roi
À Dom Pèdre je pardonne.
Courez vite le chercher.
Sa chère Inès je lui donne.
Sans crainte il peut disposer, de son mirliton.

Inès
Ah, vous me rendez la vie
Mais hélas en ce moment
Je sens toute la furie
Du poison le plus brûlant, dans mon mirliton.

Scène VII et dernière
Le Roi, Inès, Dom Pèdre
Dom Pèdre
Quoi, vous me rendez, mon père,
Inès et la liberté.

Le Roi
Mon fils, je me désespère,
Car il est empoisonné, ce beau mirliton.

Dom Pèdre se veut frapper avec son épée, mais on lui ôte et il dit
Rendez-moi donc mon épée
Que je me perce le sein.

Inès
Abandonne cette idée,
Donne à Constance la main, et ton mirliton.

Numéro
$2102


Sur l'air de ...
Mirliton

Description

Parodie, acte par acte


Références

Clairambault, F.Fr.12699, p.85-99

Mots Clefs
Ines de Castro, parodie sur le thème du mirliton