Sans titre

Sur le maréchal de Richelieu

Quand on dit le grand Richelieu

On n’entend plus Son Éminence,

C’est l’arrière-petit-neveu.

Quand on dit le grand Richelieu,

L’oncle était grand, j’en fais l’aveu,

Mais c’est le maréchal de France

Quand on dit le grand Richelieu,

On n’entend plus Son Éminence.

 

Des deux héros du même nom

On peut faire un beau parallèle.

Pour moi, je suis pour le second,

Les deux héros du même nom

Et le siège de Port-Mahon

Vaut bien celui de La Rochelle.

Des deux héros du même nom

On peut faire un beau parallèle.

 

Fronsac le représente au vrai,

Ne croyez pas qu’il dégénère.

Jugez-en par son coup d’essai,

Fronsac le représente au vrai.

Pour la gloire il part sans délai

Et sur les traces de son père

Fronsac le représente au vrai,

Ne croyez pas qu’il dégénère.

 

Il sera comme son papa,

Bon au poil et bon à la plume,

Galant, vaillant et cetera,

Il sera comme son papa

De quel air cet aiglon déjà

Porte le tonnerre et l’allume,

Il sera comme son papa,

Bon au poil et bon à la plume,

 

Sans le généreux Maillebois

Qui s’aperçut de la méprise

Nous serions restés aux abois

Sans le généreux Maillebois

Il fit tout changer à la fois

Richelieu connut la sottise

Sans le généreux Maillebois

Qui s’aperçut de la méprise

 

Nous n’attaquions que du rocher

Sans faire de mal à la ville

Mais Maillebois fit tout changer

Nous n’attaquions que du rocher

Sans quoi nous aurions pu rester

Sans interrompre leur asile.

Nous n’attaquions que du rocher

Sans faire de mal à la ville.

Numéro
$6810


Année
1756

Sur l'air de ...
Triolets (Castries)

Description

6 x 8

Notes

Sur cette série $6808-6831, dédiée à la prise de Port-Mahon, voir la notice en $6807.


Références

Clairambault, F.Fr.12721, p.149-50 - F.Fr.10479, f°499 - Mazarine Castries 3989, p.452-54

Mots Clefs
Guerre de Sept ans. Célébration de Port-Mahon. Eloge de Richelieu et de Fronsac