Sans titre

Né de parents obscurs, rebut de la fortune1,

Et follement épris pour d'innocents appas,

Dont, sans quelque forfait, je ne jouirais pas,

Je n'ai pu triompher d'une flamme importune,

Et j'ai préféré le trépas2.

Né de parents obscurs, rebut de la fortune3,
Et follement épris pour d'innocents appas,
Dont, sans quelque forfait, je ne jouirais pas,
Je n'ai pu triompher d'une flamme importune,
Et j'ai préféré le trépas4.

  • 1.  - 22 mai 1784 – Un abbé Rousseau, jeune homme de 22 à 23 ans, qui débutait dans la littérature, membre du Musée de la rue Dauphine, y lisant quelquefois de la prose et des vers ; mardi dernier est allé dîner au Palais-Royal chez un restaurateur. Après avoir copieusement bu et mangé, il s'est retiré dans un petit cabinet sous prétexte d'écrire ; il a demandé du papier et de l'encre. Peu après on a entendu le bruit d'un coup de pistolet. On l'a trouvé mort. On a lu sur la table, dit-on, ces vers-ci où il explique les motifs de sa funeste résolution et qui peuvent lui servir d'épitaphe :
  • 2.  - On veut qu'il fût devenu amoureux de la sœur d'un jeune homme dont il était l'instituteur.
  • 3. 22 mai 1784 – Un abbé Rousseau, jeune homme de 22 à 23 ans, qui débutait dans la littérature, membre du Musée de la rue Dauphine, y lisant quelquefois de la prose et des vers, mardi dernier est allé dîner au Palais-Royal chez un restaurateur. Après avoir copieusement bu et mangé, il s'est retiré dans un petit cabinet sous prétexte d'écrire ; il a demandé du papier et de l'encre. Peu après on a entendu le bruit d'un coup de pistolet. On l'a trouvé mort. On a lu sur la table, dit-on, ces vers-ci où il explique les motifs de sa funeste résolution et qui peuvent lui servir d'épitaphe (M.).
  • 4. On veut qu'il fût devenu amoureux de la sœur d'un jeune homme dont il était l'instituteur (M.).

Numéro
$2546


Année
1784

Description

cinq vers


Références

Mémoires secrets, XXVI ,6-7

Mots Clefs
fait-divers : un abbé Rousseau se suicide par amour et fait auparavant sa propre épitaphe