Sans titre

Nice est donc pris par Conti ?

Vraiment, ma commère, oui ;

Du héros chantons la gloire,

Vraiment, ma commère, voire,

Vraiment, ma commère, oui.

 

Montalban, Villefranche aussi ?

Vraiment, ma commère, oui ;

Avec tout leur territoire ?

Vraiment, ma commère, voire,

Vraiment, ma commère, oui.

 

Château-Dauphin, Dieu merci,

Vraiment, ma commère, oui ;

Eternise sa méoie ?

Vraiment, ma commère, voire,

Vraiment, ma commère, oui.

 

Demon de près a suivi ?

Vraiment, ma commère, oui ;

Ce n’est pas moindre affaire.

Vraiment, ma commère, voire,

Vraiment, ma commère, oui.

 

Le prince assiège Coni ?

Vraiment, ma commère, oui ;

C’est pour grossir son histoire ?

Vraiment, ma commère, voire,

Vraiment, ma commère, oui.

 

Il a battu l’ennemi ?

Vraiment, ma commère, oui ;

Chantons sa grande victoire,

Vraiment, ma commère, voire,

Vraiment, ma commère, oui.

 

Le Sardaignois il eût pris ?

Vraiment, ma commère, oui ;

Si on l’avait voulu croire ?

Vraiment, ma commère, voire,

Vraiment, ma commère, oui.

 

Un cheval tué sous lui ?

Vraiment, ma commère, oui ;

Une contusion noire ?

Vraiment, ma commère, voire,

Vraiment, ma commère, oui ;

 

Sa cuirasse en a pâti ?

Vraiment, ma commère, oui ;

Il se relève de terre ?

Vraiment, ma commère, oui ;

Vraiment, ma commère, oui.

 

Un nouveau dada fourni ?

Vraiment, ma commère, oui ;

Il est vrai volontaire ?

Vraiment, ma commère, voire,

Vraiment, ma commère, oui ;

 

Courons sus, dit-il, amis ?

Vraiment, ma commère, oui ;

Prenons jusqu’aux ratissoires ?

Vraiment, ma commère, voire,

Vraiment, ma commère, oui.

 

Le ramoneur est transi ?

Vraiment, ma commère, oui ;

Droit à Turin allons boire,

Vraiment, ma commère, voire,

Vraiment, ma commère, oui.

Numéro
$6663


Année
1744

Sur l'air de ...
Vraiment ma commère voire (Castries)

Description

12 x 2 + refrain


Références

Mazarine Castries 3989, p.18-21

Mots Clefs
Eloge du prince de Conti, grand général dans la campagne d’Italie. Guerre de succession d’Autriche