Vers à Louis Seize

Vers à Louis Seize1

A peine règnes-tu, déjà jeune Louis,

On t’appelle Titus, on t’appelle Henri Quatre.

Rends-nous ce que ton aïeul nous a pris,

Je t’appellerai Dieu ; je n’en veux rien rabattre.

  • 1. Quatre mauvais vers à Louis XVI, qui n’avaient d’autre mérite que celui d’invoquer le retour de l’ancien Parlemen (Hardy)

Numéro
$5835


Année
1774 juillet

Description

Quatrain


Références

Hardy, III, 512

Mots Clefs
Eloge du jeune Louis XVI, nouveau Henri IV