Les Talents du duc de Noailles

Les talents du duc de Noailles
Le digne fils du héros
De Rigaud1,
Qui fait l’homme d’importance
De l’argent qu’il a pillé
Et volé,
Fait de grandes alliances2.

Ci-devant en Roussillon,
Ce dit-on,
D’un père suivant la trace,
Il nous a bien confirmé
Et prouve,
Que bon chien chasse de race.

Il fait regretter, à présent,
Les tyrans
Qui ont écorché la France.
Desmarets n’a guère pris,
Près de lui,
Et moins pillé les finances3.

Qu’il nous vante, cependant,
Ses talents
Au conseil et à la guerre :
A la guerre, il fut poltron
Et fripon,
Inhabile au ministère.

Régent, chasse promptement
Ce brigand,
Si tu veux qu’on te bénisse.
Tu ne pourrais rendre au roi,
Sur ma foi,
Un plus important service.

Mais, fais rendre auparavant,
Tout l’argent
Qu’a pris dans sa présidence,
Ce duc et pair usurier
Et banquier,
Ou qu’il aille à la potence.

  • 1. Le duc de Noailles, fils du maréchal. (M.) — En 1694, le maréchal s’était fait peindre en grand par le célèbre Rigaud, et il avait voulu que l’on représentât dans le lointain, à l’arrière‑plan du tableau, Campredon et Roses, deux places fortes qu’il avait prises en Catalogne. Les poètes profitèrent de l’occasion pour le chansonner (R)
  • 2. Il a marié sa fille avec le prince Charles de Lorraine‑Armagnac. (M.) (R)
  • 3. Détail peu flatteur pour les ministres du Régent. On les comparait déjà à ceux du grand roi, qui s’étaient vus naguère menacés de la potence, et la comparaison n’était pas à leur avantage. (R)

Numéro
$0184


Année
1717

Sur l'air de ...
Voici le jour solennel

Description

6 x 6

Notes

Même personnage, même présentation: $0803, $6483


Références

Raunié, II, 200-202 - Clairambault, F.Fr.12696, p.286 - Maurepas, F.Fr.12629, p.89-90 - F.Fr.12675, p.220-221 - Arsenal 2932, f°171v-172r - Arsenal 2934, p.244-245 - Arsenal 3133, p.152-56 - Arsenal 3136, f°195v-196r - Lyon BM,MS1673, f°88r-88v

Mots Clefs
duc de Noailles, maréchal de Noailles, Régent, Desmarets, concussion