Sans titre

A vous porter1,

Prince, vous avez de la peine,
A vous porter ;
L’amour vient y remédier ;
Vous ne vous donnez plus d’entorse
Depuis que vous avez La Force
Pour vous porter.

Quoique sans dent,
Elle séduit, elle intéresse,
Quoique sans dent.
Son maintien trop indécent,
De son cœur trahit le désordre.
On dit même qu’elle veut mordre
Quoique sans dent.

A l’Hôpital,
En vain vous rendiez hommage
A l’Hôpital ;
Son cœur ne peut être banal,
Car Soubise pour des pistoles
Et Boufflers pour des cabrioles
Ont l’Hôpital.

  • 1. Le duc de Chartres qui avait la réputation d’être amoureux de Mme la marquise de l’Hôpital, porte maintenant, dit-on, ses hommages à Mme de la Force. Cette infidélité a donné occasion aux couplets suivants :(Raynal)

Numéro
$3921


Année
1750

Description

3 x 7 dont refrain


Références

CLG Raynal, ed. Tourneux, I, 423

Mots Clefs
Duc de Chartres entre la marquise de lHôpital et Mme de la Force. Allusions peu claires