Sans titre

Sans nul égard  au testament

Du défunt roi Louis le Grand

On a mis à la place,

Hé bien,

Sa véritable race.

Vous m’entendez bien.

 

Croyait-il que pour successeur

On recevrait un sang trompeur

Qu’on fît le légitime

Hé bien

Du bâtard la victime ?

Vous m’entendez bien.

 

On se réjouit en ce jour

De voir que chacun a son tour ;

A présent la justice

Hé bien

Prend la place du vice.

Vous m’entendez bien.

 

L’arrogant Unigenitus

A ses membres déjà perclus.

Il est à l’agonie

Hé bien

Sans nul espoir de vie

Vous m’entendez bien.

 

Bissy, Rohan et Le Tellier

Ne parlent plus d’un ton si fier.

Tous les enfants d’Ignace

Hé bien

Doivent craindre la chasse.

Vous m’entendez bien.

 

Depuis la mort du grand Louis

Ils sont devenus bien petits

Compagnie idolâtre

Hé bien

Souviens-toi d’Henri Quatre.

Vous m’entendez bien.

 

Numéro
$6222


Année
1715

Sur l'air de ...
je n’irai plus à l’Opéra

Description

6 x 6 dont refrain


Références

BHVP, MS 551, p.175-76

Mots Clefs
Jansénisme Haine de Le Tellier, Rohan, Bissy, l'Unigenitus