réponse à une lettre de M. le Duc de la Trémouille

Non, non, ne croyez pas, Seigneur1,

Que faute de reconnaissance,

Les Muses gardent le silence, 

Lorsque Mars vous comble d’honneur. 

Rien n’a glacé leur éloquence

Que vos périls et leur frayeur.

Ce massacre, ce jour d’horreur,

De tant de deuil l’image noire

Les troublait : elles avaient peur

De finir trop tôt votre histoire ;

L’allégresse leur rend la voix ;

Vivez pour de nouveaux exploits.

A ces Condés, à ces Turennes,

Dont le sang coule dans vos veines,

Les dangers laissèrent le temps

De vieillir au métier des armes :

Egalez leurs noms et leurs ans,

Et que vos succès éclatants.

Coûtent désormais moins d’alarmes.

Vous respirez votre air natal

Partout où vous mène la gloire,

Et vous figurez bien au bal

Que donnent Mars et la Victoire.

Nos mentons rasés, nos galants,

Que bravait l’orgueil teutonique,

Sur les bords du Pô font la nique

Aux moustaches des Allemands.

La férocité, l’air sauvage,

N’est point l’enseigne du courage ;

Les soldats par César formés

En dansant allaient au carnage,

Tout poudrés et tout parfumés.

Les grâces que Phébus inspire,

Du vrai héros font l’ornement ;

Achille sut également

Manier et l’arc et la lyre.

Mars ne doit plus être jaloux

Des arts que votre goût caresse :

Sans vous tout languit au Permesse ;

Les Muses sèchent loin de vous.

De leurs regrets faible interprète,

Si j’en croyais mon sentiment,

Je partirais dès ce moment,

Non comme l’insensé poète2,

Qui cherche au camp une retraite

Contre un décret du Parlement,

Et contre l’archer qui le guette ; -

Mais tel que Campistron jadis

Armé de sa seule tablette,

Du grand Henri suivait le fils.

 
  • 1. En réponse à une lettre de M. le Duc de la Trémouille, pour lors à l’armée d’Italie, 1734, par M. Roy.
  • 2. Voltaire qui a été obligé de s’en aller à cause de ses Lettres philosophiques.

Numéro
$4018


Année
1734

Auteur
Roy

Description

50 vers

Notes

 

Sur ce poème voir Elliot Polinger, Pierre-Charles Roy, playwright and satirist, p.218-19.


Références

Clairambault, F.Fr.12705, p.121-122 bis - Maurepas, F.Fr.12633, p.269-71 - F.Fr.15147, p.55-59 - Stromates, I, 472-74

Mots Clefs
réponse à une lettre de M. le Duc de la Trémouille, pour lors à l’armée d’Italie, contre Voltaire