Disponible

Résultats du traité de Versailles

Des nœuds par la prudence et l’intérêt tissus1 ;

Un système garant du repos de la terre ;

Vingt traités achetés par deux siècles de guerre,

Sans pudeur, sans motif, en un instant rompus ;

Aux injustes complots d’une race ennemie

Nos plus chers intérêts, nos alliés vendus ;

Pour cimenter sa tyrannie

Notre sang, nos trésors vainement répandus

Les droits des nations incertains, confondus ;

L’empire déplorant sa liberté trahie ;

Sans but, sans succès, sans honneur

Contre le Brandebourg l’Europe réunie ;

De l’Elbe jusqu’au Rhin le Français en horreur ;

Nos héros triomphants, notre gloire flétrie ;

Notre marine anéantie ;

Nos îles sans défense et nos ports ravagés ;

Le crédit épuisé, les peuples surchargés ;

Voilà les dignes fruits de vos conseils sublimes.

Trois cent mille homme égorgés,

Bernis, est-ce assez de victimes2 ?

Et le mépris d’un roi pour vos petites rimes

Vous semblent-ils assez vengés3 ?

  • 1. Vers contre l’abbé de Bernis, alors secrétaire d’État des Affaires étrangères, probablement composés après la bataille de Rosbach (CLG).
  • 2. Le désastre de Crevelt et l’incapacité de nos généraux avaient démontré à Bernis la nécessité de faire la paix ; et c’est pour l’avoir réclamée, tandis que Mme de Pompadour s’obstinait à soutenir Marie‑Thérèse et à poursuivre la lutte, qu’il fut disgracié. (R)
  • 3. Frédéric II avait écrit : « Je n’ai pas tout dépeint, la matière est immense / Et je laisse à Bernis sa stérile abondance. ». Voir CLG, VI (1759), notes 30 et 31.

Numéro
$4288


Année
1759

Description

21 vers


Références

Raunié, VII,301-02 -Clairambault, F.Fr.12721, p.325 -  F.Fr.15142, p.6-7 - Arsenal 3128, f°371v - CLG [éd.Kölving], VI,103

Mots Clefs
le cardinal de Bernis tenu pour responsable du traité de Versailles et des désastres qui s'ensuivirent pour la France.