Sans titre

Necker, victime de l’envie1,
Fait pleurer tous les citoyens ;
Pauvres à qui sa femme a conservé la vie,
Gémissez sur sa perte, et n’espérez plus rien2.

  • 1. Hier on a renfermé au château de Bicêtre un malheureux marchand d’images qui s’était avisé de répandre sur toutes les boutiques de ses confrères dont nos quais et nos remparts sont décorés, une méchante gravure ayant cette inscription : « Allégorie pour la fin du Compte rendu, dédié aux regrets des citoyens » et ces vers (Kageneck.).
  • 2. L’impertinence de ce dernier hémistiche est sans doute la véritable cause de la rigueur exercée contre le plat auteur de cette spéculation (Kageneck)

Numéro
$5577


Année
1781 juillet

Description

Quatrain


Références

Correspondance secrète, t.I, p.410 - Kageneck, p.313

Mots Clefs
Disgrâce de Necker, déploration