Noailles

D’Aguesseau, dans le ministère,
Du ciel apaisait la colère ;
Le Régent vient de le bannir.
Frémissez tous de sa disgrâce :
L’on peut juger de l’avenir
Par celui qui remplit sa place.

 

Numéro
$0255


Année
1718

Sur l'air de ...
Il a battu son petit frère ou Savez-vous bien la différence (F.Fr.12500)

Description

Sixain

Notes

Appartient à une série de textes ($252, $0255, $1708, $1886, $2187, $3573, $4065, $4094), tous relatifs au changement de ministres opéré en 1718 (concernant D'Aguesseau,le duc de Noailles, 1er marquis d'Argenson, Rouillé et Desforts), que l'on trouve soit séparés, soit regroupés de différentes manières.


Références

Raunié, III,14 - Clairambault, F.Fr.12697, p.12 - Maurepas, F.Fr.12629, p.222 - F.Fr.12500, p.376 - F.Fr.12673, p.406-07 - F.Fr.15131, p.362 - NAF.9184, p.42 - Arsenal 2975/3, p.137 - Arsenal 3115, f°219v - BHVP, MS 580, f66v - Mazarine 2164, p.40 - Mazarine MS 2166, p.14-15 - BHVP, MS 547, (non numéroté) - Toulouse BM, MS 855, f°181r - Lettres de Paris à un diplomate hollandais, p.341

Mots Clefs
D'Aguesseau, disgrâce, 1er marquis d’Argenson, Régent