Critique sur le mot d’adjuger

Dépourvu de raison et plein de bavardage1,

Ton compliment outré nous affadit le cœur.

Oses-tu d’un monarque adjuger l’héritage

Comme sur son cahier ferait huissier priseur ?

Adjuger, que ce mot est digne de critique.

Mais que dis-je ? ah ! j’ai tort. Fils d’un vil procureur

Tu ne dois t’exprimer qu’en termes de pratique.

  • 1. Critique sur le mot d’adjuger dans le compliment fait par M. Roy, poète, à M. le maréchal de Belle-Isle.

Numéro
$8250


Année
1740

Description

7 vers


Références

F.Fr.15149, p.481

Mots Clefs
Critique sur le mot d’adjuger dans le compliment fait par M. Roy, poète, à M. le maréchal de Belle-Isle