Epigramme contre Voltaire

Épigramme contre Voltaire
Sache, ennemi du grand Rousseau1,
Digne ami du petit La Mare,
Geai malheureux, noir étourneau2,
Aigle aux yeux du vulgaire ignare,
Voltaire, on ne te retient pas.
Va, cours au fond des Pays-Bas
Replonger ta muse infernale3
Va y porter loin de nos yeux
L’ennui, l’horreur et le scandale.

 

Lâche ennemi du grand Rousseau4,
Digne ami du petit La Mare,
Geai malheureux, noir étourneau,
Aigle aux yeux du vulgaire ignare,
Voltaire, on ne te retient pas.
Va, cours au fond des Pays-Bas.

 

Porte à jamais loin de nos yeux

ta maudite muse infernale

avec ton squelette odieux,

l'ennui, l'horreur et le scandale

Voltaire, on ne te retient pas.
Va, cours au fond des Pays-Bas. (Mazarine Castries)

 

  • 1. Lâche ennemi (Arsenal 3133)
  • 2. Du mont sacré noir étourneau (Journal de police)
  • 3. infernale / Loin pour jamais, loin de nos yeux / Avec ton squelette odieux / L'ennui, l'horreur et le scandale (Arsenal 3133).
  • 4. On prétend que l'abbé Desfontaines a fait ces deux couplets à l'occasion de quelques menaces que l'on dit avoir échappé à Voltaire de quitter son injuste patrie, enragé de la défense que le procureur général fit faire aux comédiens de représenter sa tragédie de Mahomet. L'abbé est assez méchant pour être soupçonné d'en être l'auteur. A l'égard de Rousseau, tout le monde le connaît et sait que le petit La Mare est un jeune poète qui commence à se faire connaître dans le monde.

Numéro
$3958


Auteur
Piron

Description

9 vers

Notes

Voir aussi $5018


Références

 NAF.9184, p.367 - Arsenal 3133, p.490 - Mazarine Castries 3988, p.102 -  BHVP, MS 556, p.38 - Toulouse BM, MS 861, p.203 - Barbier, Journal de police, VI, 155

Mots Clefs
contre Voltaire,ennemi de J.-B. Rousseau, et ami de La Marre