Sur M. le duc d'Ayen

Sur M. le duc d’Ayen
Mauvais auteur1, que Dieu confonde,
Votre chanson
A bien justifié du monde
L’opinion,
Car en vous un chacun découvre,
Petit garçon,
Cerveau semblable au poil qui couvre
Votre menton.

Avec l’esprit dont la nature
Vous a fait don,
L’air suffisant et la figure
D’un mirmidon,
De nos beautés il vous faut croire
Toujours haï,
Quand vous porteriez l’écumoire
De Tanzaï.

Je vous le dis sans nul scrupule,
Vos nobles faits
Jusques aux colonnes d’Hercule
N’iront jamais.
Hélas, on doute, pauvre hère,
S’ils passeront
Celles que Monsieur votre père
Vit près d’Elbron.

 

  • 1. rimeur

Numéro
$2869


Année
1740

Sur l'air de ...
Quoi, ma voisine

Description

3 x 8


Références

F.Fr.13655, p.343 - F.Fr.15137, p.383-85 - F.Fr.15141, p.332-33 - Arsenal 2934, p.412-14 - BHVP, MS 658, p.271

Mots Clefs
Contre le duc d'Ayen, méchant auteur