Sans titre

Inonder l’Etat de brigands1,
Multiplier les mendiants,
De malheurs augmenter la somme,
Et soulever les paysans2
Sont les résultats effrayants
Du système de ce grand homme
Dont les fous sont les partisans ;
Riez, chantez, peuples de France,
Vous recouvrez la liberté3 ;
Quant à votre propriété,
Le prince en garde la finance,
Et de ce fortuné bienfait
Zéro sera le produit net4.

  • 1. Les ennemis de M. Turgot ne cessent de se déchaîner contre lui ; voici des vers où l’on caractérise, prétend-on, les inconvénients et les maux qui peuvent résulter de ses bonnes vues, mais trop systématiques (M.). - Épigramme fort méchante composée principalement pour fronder les opérations du sieur Turgot, contrôleur général des finances, qui, quoique fort honnnête homme, n'en était pas moins mal voulu du public, à cause de son esprit de système et détruire l'idée avantageuse que tant de personnes avaient conçue des vues bienfaisantes de notre jeune monarque, ce qui en rendait l'auteur extrêmement répréhensible (Hardy)
  • 2. Allusion à l'ouvrage intitulé Les inconvénients des droits féodaux et aux effets qu'il avait produits (Hardy)
  • 3. Allusion à l'édit portant suppression des jurandes et communautés d'arts et métiers qui rendait le commerce libre (Hardy)
  • 4. Expression favorite des sectaires économistes (Hardy)

Numéro
$2390


Année
1776

Description

14 vers


Références

Mémoires secrets, IX, 86 - Mémoires de l’abbé Georgel, t.II, p.271 - Hardy, IV, 528 - Choix d'épigrammes, p.141-42

Mots Clefs
Condamnation du système économique de Turgot