Sur Brienne

Sur Brienne
Pour la tranquillité publique
Et le maintien des lois,
Il n'est donc plus, ce prêtre inique,
L'opprobre de l'Église et l'ennemi des rois.
Ambitieux dès son enfance
Et libertin dans tous les temps,
Persécuteur de l'innocence,
Il n'a dû qu'aux forfaits ses succès d'un moment.
Si son exécrable mémoire
Va jusqu'à la postérité,
C'est que l'horreur comme la gloire
Conduit à l'immortalité.

Numéro
$1607


Année
1788

Description

12 vers

Notes

On ne sait où Raunié a trouvé ce texte et ce qui lui permet de le dater de 1788 alors que Loménie de Brienne est mort en 1794. Il  s'agit peut-être d'un ci-gît par anticipation, le renvoi du ministre signant sa mort politique. Le texte est par ailleurs une adaptation tardive d’un poème sur la disparition des jésuites qui doit dater de la fin des années 1760 et qui est reproduit par les Mémoires secrets à la date de 1773. Il a suffi pour cela de modifier les vers 3, 5 et 6. Voir son modèle en $2191


Références

Raunié, X,314-15

Mots Clefs
ci-gît Loménie de Brienne