Chanson sur le mariage du comte d'Evreux à la fille de M. Crozat

Chanson1
Les tabourets de nos duchesses
Portent de très ignobles fesses.
Pour être assise maintenant,
Il ne faut qu’avoir des richesses.
La roture est au premier rang
Et derrière elle est la noblesse.

D’Évreux, la dernière comtesse,
Du sang de France était princesse.
Mais d’un nom d’un si haut éclat
La culbute paraît burlesque
Qui va de la fille à Crozat
Faire une princesse grotesque.

 

  • 1. Autre titre: Chanson sur le mariage du comte d’Evreux à la fille de M. Crozat.

Numéro
$3160


Sur l'air de ...
Paisible en guerre

Description

2 x 6


Références

F.Fr.13656, p.509

Mots Clefs
Chanson sur le mariage du comte d'Evreux à la fille de M. Crozat