Chanson sur l’allure

Chanson sur l’allure

L’archevêque Forbin,

Mon cousin, 

A fait un bel ouvrage

Contre son souverain.

Il y fait pis que rage,

Mon cousin, 

Voilà, mon cousin, l’allure, mon cousin, 

Voilà, mon cousin, l’allure.

 

Ce prélat girardin,

Mon cousin, 

Dit qu’il faut du désordre ;

Qu’il faut être mutin,

Mon cousin, 

Pour que tout soit dans l’ordre,

Mon cousin, 

 Voilà, mon cousin, l’allure, mon cousin, 

Voilà, mon cousin, l’allure.

 

De Rome ce Forbin,

Mon cousin, 

Sait jouer la marmotte.

Le pape a dit fort bien

Mon cousin, 

Qu’il aura la calotte,

Mon cousin, 

Voilà, mon cousin, l’allure, mon cousin, 

Voilà, mon cousin, l’allure..

Numéro
$8373


Année
1732

Sur l'air de ...
l'allure

Description

Huitain dont refrain

Notes

Voir $7077, même thème, même timbre


Références

Narbonne, p. 280-81

Mots Clefs
jansénisme, mandement Forbin, évêque d'Arles