Chanson nouvelle sur la réduction de Douai

Chanson nouvelle

sur la réduction de Douai

Voilà Douai qui s’est rendu

Malgré la puissance

Du gouverneur Pimpegu

Et son arrogance

Il a fort bien soutenu… Zest

Contre notre France.

 

Monsieur de Montesquiou

En forma le siège

Et puis, à force de coups,

Les a pris au piège

Ils croyaient nous chasser…Zest

Leur force est de neige.

 

Le gouverneur qui croyait,

Faisant des sorties,

Que les Français chasserait,

Mais nos batteries

De qui le feu leur manquait… Zest

Sur leur friperie.

 

Les mortiers et les canons

Dessus cette place

Brisant remparts et maisons

Jusques aux terrasses.

Voilà, ma foi, des violons… Zest

Dit la populace.

 

Le Prince Eugène, dit-on,

Est bien en colère

Et ce n’est pas sans raison

Qu’il espérait faire

Une descente à Soissons… Zest

C’est l’année dernière.

Numéro
$6891


Année
1711

Sur l'air de ...
Zest

Description

5 x 6

Notes

Imprimé


Références

Clairambault, F.Fr.12695, p.154

Mots Clefs
guerre de succession d'Espagne, Chanson nouvelle sur la réduction de Douai