Sans titre

À notre vénérable abbé

Qui siège à table mieux qu’au jubé

Le service était ma foi bien tombé :

Sans lui le réfectoire était flambé.

 

Son devancier parlait latin, bachique

Celui-ci se connaît en vin

C’est un bon vivant,

Nargue d’un savant !

Qu’est-ce que la drogue qu’il nous vend

Du vent… souvent

 

Tout est mieux en l’ordre qu’auparavant

L’abbé, le moine et le frère servant

N’observent le silence qu’en buvant

Jamais de carême, d’avent

L’abbé, les amis, hors du couvent.

 

Dans ce bel institut de son état

Chacun de nous vit ferme comme un roc.

Pas un de son froc

Ne ferait le troc

Pour tout l’or du monde en bloc

Tic, toc, chic, croq, criq, croq

Chantons, chantons frère Roc

Et vidons ce broc.

Numéro
$4451


Année
1730

Description

4 strophes irrégulières


Références

Clairambault, F.Fr.12700, p.93-94

Mots Clefs
Chanson bachique et monastique