Chanson

               Chanson

Monsieur le prévôt des marchands

N’a plus rien à craindre des vents

Depuis qu’au théâtre lyrique

Il s’amuse par ci par là

Et qu’il court en cas de colique

Vite à l’abri de l’Opéra.

Numéro
$7432


Année
1749

Description

Sixain


Références

F.Fr.10478, f°378r

Mots Clefs
Bernage, prévôt des marchands, scatologique