Épigramme

Épigramme sur la Chambre de justice
Pour la Chambre de justice
Dont chacun murmure fort,
Tout ainsi que l’écrevisse,
On dit qu’elle pince et mord.
Ce n’est pas ce qui m’offense,
Mais ce que je trouve mal
C’est que cette Chambre avance
Comme fait cet animal1.

  • 1. « Les effets de la Chambre de justice furent très différents de ceux qu’on s’était promis. On s’était flatté de retirer par les taxes des sommes immenses qui fourniraient aux dépenses les plus urgentes. On devait, disait‑on, rembourser tous les brevets de retenue, les charges militaires, les rendre libres, n’en plus laisser vendre, de manière que le roi serait toujours en état de récompenser le mérite et d’entretenir l’émulation. Beaux projets, sans doute, mais qui ne sont jamais imaginés que par ceux qui n’ont pas le crédit de les effectuer. Tout le fruit de cette Chambre, qui dura un an, fut d’ouvrir la porte à des milliers de délations vraies ou fausses. La consternation se mit dans toute la finance et parmi leurs alliés ; l’argent fut caché, et la circulation totalement interceptée. On sacrifia quelques financiers à la haine du peuple. Le crédit vendu, les protections achetées, firent remettre ou modérer les taxes. Celles qui furent payées devinrent la proie des femmes perdues ou intrigantes, et des compagnons de débauche du Régent. » (Duclos.) (R)

Numéro
$0159


Année
1716 (Castries) /1717

Sur l'air de ...
Ton humeur est Catherine (Castries)

Description

Huitain


Références

Raunié, II,131-32 - Clairambault, F.Fr.12696, p.129 -  Maurepas, F.Fr.12628, p.378 - F.Fr.15136, p.210 - Arsenal 2930, p.164 - Arsenal 3115, f°147v - BHVP, MS 551, p.314 - Mazarine, MS 2163, p.264 - Mazarine MS 2166, p.134 - Mazarine Castries 3981, p.362 - Lyon BM, MS 1552, p.158-59 - Toulouse BM, MS 855, f°85v

Mots Clefs
Chambre de justice