Chanson nouvelle

Chanson nouvelle
A la Courtille Cartouche est pris.
Vraiment ma commère, oui
Par des soldats il faut croire,
Vraiment ma commère voire
Vraiment ma commère oui.


Était-il bien endormi, vraiment ?
Ils l’ont pris par le derrière, etc
Lui avait-il des archers aussi etc
Une belle bande, il faut croire etc


Au Châtelet l’ont-ils mis, etc
Il était bien étonné, faut croire etc
Etait-il bien étourdi, vraiment ?


De se voir entre deux fers etc
Dans le cachot l’a-t-on mis etc
Il en a levé une pierre, vraiment


S’est-il voulu sauver aussi etc
Par la boutique d’une fruitière
Aussitôt on l’a repris vraiment


Le Brandevin a voulu boire
Au Châtelet l’on le remit
Vraiment ma commère oui
Pour son jugement recevoir
Vraiment ma commère voire
Vraiment ma commère oui

 

Numéro
$3468


Année
1721

Sur l'air de ...
Vraiment ma commère

Description

5 strophes irrégulières avec refrain

Notes

Imprimé en 1 p. in-12


Références

Clairambault, F.Fr. 12698, p.

Mots Clefs
Cartouche