Requête du Sr Biet, apothicaire du Roi, à Nosseigneurs du Conseil de la Calotte

Requête du Sieur Biet, apothicaire du Roi, à Nosseigneurs du Conseil de la Calotte
    Vous représente très humblement Anodin Biet, apothicaire des braconniers de votre Régiment (commandé par Hubert Antoine le père) dont la capacité vous est connue, suivant l’emploi dont il vous a plu l’honorer, aussi bien que le zèle qu’il a toujours marqué pour maintenir en santé lesdits braconniers qui sont exposés à des fatigues continuelles et aux injures du temps, lequel aurait travaillé lundi 19 août 1726 à composer des pilules d’ellébore qui lui auraient porté à la tête, ce qui l’avait obligé d’aller à la chasse pour prendre l’air et dissiper cette vapeur volatile qui lui troublait le cerveau, et qu’au lieu de tirer sur les terres de votre domaine, il aurait suivi un vieux chien borgne et sourd qui le conduisit dans le parc où il trouva un garde nommé Gilet, qui lui demanda à voir sa permission, ce que n’ayant pu faire, ledit Gilet fit son rapport devant le bailli de Versailles qui, par sentence du 20, l’a condamné à 33 écus et un tiers d’amende, son fusil confisqué au profit du Roi, et le jarret de son chien coupé, conformément à l’ordonnance des chasses de 1601, confirmée par celle de 1669, et comme on voulut ensuite mettre ladite sentence à exécution envers le chien qui, peu instruit des cas résultants en fait de rébellion à justice, mordit l’huissier et les recors, et cherchant à s’échapper cassa plusieurs matras, dans lesquels étaient enfermés des essences de perles et autres choses précieuses. Et pour éviter pareilles vexations, ce considéré, Messeigneurs, il vous plaise mettre à néant la sentence dudit bailli et lui accorder la permission de chasser partout, et pour n’être plus exposé à de pareils inconvénients, il vous demande la grâce de pouvoir porter une tunique verte avec les armes du Régiment en relief devant et derrière, avec une seringue et un fusil en sautoir, pour que l’on reconnaisse en lui l’emploi dont vous l’avez honoré.

 

Numéro
$4283


Année
1726

Description

prose


Références

F.Fr.9353, f°174v-176r - F.Fr.12654, p.207-09 - F.Fr.15015, f°217r-220v - F.Fr.25570, p.629-31

Mots Clefs
Calotte, Requête du Sieur Biet, apothicaire du Roi, à Nosseigneurs du Conseil de la Calotte au sujet d'une affaire de chasse