Disposition des funérailles de défunt S.E. Mgr Philippe-Emmanuel de Torsac, généralissime du Régiment de la Calotte. Lettre écrite au général Aymon par le Sr de Saint-Martin

Disposition des funérailles de défunt S.E. Mgr Philippe-Emmanuel

de Torsac, généralissime du Régiment de la Calotte

Mon général, j’ai reçu la lettre que vous m’avez fait l’honneur de m’écrire ; j’ai exécuté ponctuellement vos ordres par rapport à la mort de notre généralissime de Torsac ; j’ai fait à Paris et aux environs ce que vous avez fait dans vos provinces méridionales ; le chancelier du Régiment vint chez moi avec les maîtres des cérémonies pour prendre l’ordre pour les obsèques. Voici le parti que je pris. J’envoyai à Maisonneuve, à Pontoise, une lettre de cachet du Régiment, portant défenses à tous curés, prêtres et autres soi-disant tels, de procéder aux funérailles de cet illustre cadavre ; j’adressai en même temps un ordre à l’abbesse de Maubusson de Pontoise pour recevoir chez elle ce précieux dépôt ; la Maisonneuve en fut le porteur ; en conséquence, le garde-meuble orna la chapelle de ladite abbaye de tentures de velours avec trois rangs d’écusson du régiment ; une estrade au milieu, élevée de seize marches, sert d’entrepôt au plus grand de tous les généraux ; mille lampes éclairent ce triste séjour et tous les jours je fais monter une garde de 25 000 hommes. Pour la commodité du service, j’ai formé un petit camp volant de 400 000 hommes, sur quinze lignes, la droite appuyée à Saint-Denis, la gauche à Pontoise, le quartier-général est à Franconville ; j’ai fait conduire 900 pièces de gros canon qui tirent chaque jour aux trois angélus, et j’en ai donné les commandements à Saint-Cernin ; Messier y sert de maître d’hôtel, Jardy de contrôleur, et j’ai fixé le traitement à mille tables de cent couverts chacune ; les abbés La Nieuville et Millon sont chargés du détail ecclésiastique. J’attends vos ordres pour augmenter ou diminuer, et je suis avec un respect le plus calotin du monde, mon général, votre soumis aide de camp, Saint-Martin.

Vide l’oraison funèbre imprimée à Babylone chez P. de la Lune, rue des Rats, aux armes du Régiment.

Numéro
$4300


Description

Prose


Références

F.Fr.9353, f°146 - F.Fr.15014, f°47r-48v - Lille BM, MS 65, p.218-21

Mots Clefs
Calotte, Disposition des funérailles de défunt S.E. Mgr Philippe-Emmanuel de Torsac, généralissime du Régiment de la Calotte