Calotte de Marchand

 Calotte de Marchand, commis du Visa
À tous calotins galants hommes,
La gloire du siècle où nous sommes,
Ayant résolu sagement
De recruter le Régiment
En prenant dans toute la France
Des gens de mœurs et de prudence
Capables d’honorer le corps
En remplaçant ceux qui sont morts.
Sur le rapport sûr et sincère
De Brehamel et Petissaire,
Illustres recteurs du Visa
où nombre de gens il y a,
Tant en commis qu’en commissaires,
Dignes d’avoir part aux honneurs,
Droits, profits, gages et salaires
Que nous donnons aux raisonneurs
Et surtout à ceux qui travaillent,
Coupent, divisent, tranchent, taillent
Et réduisent le quotient
À peu de chose et même à rien.
À ces causes, par la présente
Nous choisissons le Sieur Marchand1,
Commis à langue plus tranchante
Que le fil d’un canif tranchant,
Orateur qui par ses paroles
Rejette tous les traits frivoles2,
Et qui pour raconter un fait
En dit même plus qu’il n’en sait,
Nous reposant sur sa sagesse,
Capacité, mœurs, politesse.
Le commettons pour ameuter
Gens propres à porter marotte,
Afin de pouvoir recruter
Le Régiment de la Calotte,
Offrant de tenir tous marchés,
Conventions, pactes et clauses
À ceux qu’il aura raccrochés
Que nous recevrons sur les causes
Que ledit Marchand fera voir.
Et d’autant que, par grand savoir
Et pratique dans les affaires3
Des commis et des commissaires,
Il voit dans le Visa plus clair
Et plus loin que dans son Pater,
Lui donnons pour profit et gages
Deux mille écus sur les nuages
Que son confrère Taillefer
Et maints autres commis grands clercs,
Ont répandu sur le liquide,
Et cela par un trait perfide,
D’autant qu’on ne les payait pas
Pour favoriser, mais pour nuire,
Pour augmenter, mais pour détruire
Et pour couper jambes et bras.
Plus, informés que deux grisettes
Dans le Visa support cherchant,
Ayant prié ledit Marchand4
De rendre leurs affaires nettes
Et de favoriser leur cas,
Il leur aurait rendu justice
Sans pourtant faire aucun faux pas
Contre le Prince et son service.
Le créons grand consolateur,
Calculateur, liquidateur
De toute fille un peu badine,
Laquelle n’a d’autre origine5
Et nul autre renseignement
Que celui d’un peu d’agrément.
D’autant qu’il croit en galant homme
Après saint Thomas dans sa Somme,
Qu’argent gagné par putain
Est un très légitime gain.

  • 1. Bruyant.
  • 2. Adopte tous les traits frivoles.
  • 3. Et pratique dans les affaires / Il voit dans le Visa plus clair / Que commis et que commissaires.
  • 4. Bruyant
  • 5. Il fallait déclarer au Visa d’où venaient les effets que l’on présentait (M.).

Numéro
$4159


Description

72 vers


Références

 Lyon, BM, 750, f° 251 - Lyon, BM, 751, f° 101v-102r

Mots Clefs
Calotte de Marchand, commis du Visa, Système