Brevet de tapissier du Régiment expédié au Sr de la Porte, secrétaire de S.A.S. Madame la duchesse de Berwick...

Brevet de tapissier du Régiment expédié au Sieur de la Porte, secrétaire de S.A. Madame la Duchesse de Berwick1

Vu plusieurs placets présentés

Au général de la Calotte,

Lesquels ont été rejetés

Par les brigues de la Marotte,

Placets raisonnés en faveur

Du Sieur Étienne de la Porte

Qui ne peut que nous faire honneur,

Et dans les cas prêter main-forte

Au calotin le plus huppé.

Lui, dont l’ardeur est toujours prête

À faire ces grands coups de tête

Qui partent d’un cerveau frappé.

Nous, patron du burlesque empire,

Voulant sur iceux faire droit,

Ce calotin qui ferait rire

Héraclite dans son sang-froid,

Dont les méthodiques saillies,

De sel abondamment remplies,

Sont l’antidote du chagrin

Et charme maint cercle badin.

Et pour lui donner une place

Où nous puissions apprécier

Ce qu’il fait avec plus de grâce,

Le nommons notre tapissier.

Nous, connaissant l’adresse sienne

À monter sur les échelons,

Voulons qu’à lui seul appartienne

Le droit de tendre nos salons.

Comme il possède l’équilibre

Et qu’il en donne des leçons,

Nous voulons qu’on le laisse libre

Dans ses habiles fonctions.

Que si quelque pendule ou glace,

Lui tombant, se brise ou se casse,

Et que le fait lui soit connu,

N’entendons qu’il en soit tenu.

Nous lui donnons en rente sûre

deux cents écus, argent comptant,

Pour faire panser les blessures

Qu’il pourra se faire en tombant ;

Cette somme sans préjudice

De celle de six mille francs

Qu’il prendra sur les bénéfices

Qu’apportent nos vaisseaux marchands.

Voulons qu’il occupe une chambre

Au plus haut de notre palais ;

Que le meuble en soit couleur d’ambre

Et qu’on y place les portraits

De Callot et de Rabelais.

Voulons que pour ses armoiries

Il porte de gueule à trois rats.

Le nommons chef des confréries

De tous bouffons de nos États.

Voulons qu’il ordonne les fêtes

Qu’on exécute à nos concerts,

Connaissant ses talents divers

Pour tous les plaisirs qu’il apprête.

Fait au bureau du Régiment

Et du commun consentement

De la troupe hilare et grotesque.

Signé Momus et promptement

Par son secrétaire burlesque,

Le tout scellé bien et dûment.

  • 1. Brevet de tapissier du Régiment expédié au Sieur de la Porte, secrétaire de S.A. Madame la Duchesse de Berwick, pour avoir brisé une glace et une pendule en voulant attacher lui-même un tableau, et sur un divertissement qu’il voulait donner à Son Altesse dans sa maison d’Asnières.

Numéro
$4408


Description

63 vers


Références

F.Fr.15017, f°197r-200r -Lille BM, MS 64, p.462-67

Mots Clefs
Calotte, Brevet de tapissier du Régiment expédié au Sieur de la Porte, secrétaire de S.A. Madame la Duchesse de Berwick