Sans titre

Pour les deux nouveautés que Paris idolâtre1,
Excitant les bravos, l’incroyable fureur,
Moi, je déserterais à jamais le théâtre :
L’une me fait pitié, l’autre me fait horreur !

  • 1. 14 mai – Sur les Danaïdes et le Mariage de Figaro qui depuis un mois attirent une si grande affluence à l’Opéra et au Théâtre-Français, on a fait l’épigramme suivante, qui les caractérise à merveille (M.).

Numéro
$2544


Année
1784

Description

Quatrain


Références

F.Fr.13653, p.357 - Mémoires secrets, XXV, 336 - Choix d'épigrammes, p.186 - Mémoires de la baronne d'Oberkirch, t.II, p.66

Mots Clefs
Beaumarchais, le Mariage de Figaro, Danaïdes