Aux Messieurs qui font des tragédies après Voltaire

Aux Messieurs qui font des tragédies après Voltaire

Rentrez, rentrez dans le néant

Petits nains orgueilleux qu’un fol espoir entraîne

Dans cette redoutable arène

Où vient de combattre un géant.

Vous formez un projet et vain et ridicule

Le bouclier de Mars sied-il à Cupidon ?

Et vîtes-vous jamais aux mains d’un Mirmidon

La massue énorme d’Hercule ?

Numéro
$8070


Année
1781

Description

Huitain


Références

CSPL, t.XI, p.28

Mots Clefs
Aux Messieurs qui font des tragédies après Voltaire