La basse-cour et le fermier

La basse-cour et le fermier1
Mes chers amis, mes douces bêtes,
Porcs et coqs d'Inde et moutons ;
Que d'entre vous les meilleures têtes
Déduisent ici leurs raisons.
Je suis pressé par la famine ;
Le plus glouton de mes valets
Prétend que le Ciel vous a faits
Pour ma gloire et pour ma cuisine.
Il faudra donc vous croquer tous ;
Tel est en bref mon manifeste.
Sur la sauce, décidez-vous ;
Mon cuisinier fera le reste.

  • 1. 28 mars — Sur la caricature dont on a parlé, quelqu'un a arrangé une fable allégorique, intitulée La basse-cour et le fermier. La voici, pour ne rien omettre des facéties auxuelles aura donné lieu l'assemblée des Notables (M.).

Numéro
$2619


Année
1787

Description

12 vers

Notes

Une autre version en $5569


Références

Mémoires secrets, XXXIV, 333-34

Mots Clefs
Assemblée des notables